Synovate, société spécialisée dans les études marketing, présente dans plus de 50 pays, a réalisé une enquête auprès de 7700 personnes de 10 nationalités différentes (Etats-Unis, Canada, Brésil, France, Taïwan, Corée, Malaisie, Serbie, Russie et Afrique du Sud) sur leurs ‘habitudes de consommation’ des jeans.

Levi’s forever

Lorsque l’institut leur a demandé de citer leur marque de jeans préférée (sans aucune restriction ou propositions de choix), 20% des personnes interrogées ont répondu Levi’s.

Levi's, marque de jeans préférée des français

Ce taux grimpe à 33% aux Etats-Unis ainsi qu’en Afrique du Sud, en Malaisie et en Serbie. Mais c’est en France que la proportion est la plus forte : 45% des français citent Levi’s comme leur marque préférée !

Thierry Pailleux, de Synovate – France, précise que Levi’s n’est pas une marque parmi les autres : « Levi’s est LA marque de denim en France. Elle est considérée comme l’authentique marque de jeans américains. On dit souvent plus aisément ‘je vais acheter un levi’s’ plutôt que ‘je vais acheter un jeans’ « .

Environ un tiers de l’ensemble du panel possède 3 ou 4 jeans, un autre tiers en possédant de 5 à 10. Les plus gros consommateurs sont les brésiliens, dont 55% détiennent plus de 5 jeans.

30% des malaisiens n’en possèdent par contre aucun, l’explication étant bien sûr culturelle, dans un pays où les vêtements traditionnels sont encore très répandus notamment chez les femmes.

Un jeans vaut son pesant de denim

Pour 39% des cosmopolites sondés, le facteur premier dans le choix d’un jeans est la qualité (souvent assimilée à la marque ?), 22% considérant que c’est le prix.

Si chez les serbes et les coréens, on attache plus d’importance à la silhouette que le jean dessinera, les français et les russes sont le plus influencés par l’effet mode.

Combien pour un jeans ?Lorsqu’on interroge les gens sur le prix qu’ils sont prêts à débourser pour acquérir leur futur jean favori, les résultats sont surprenants : 76% des américains ne sont pas disposés à mettre plus de 40$ (environ 27€ !!!), les rendant les plus radins de la planète jeans (tels la poule et l’oeuf, la richesse engendre-t-elle l’avarice, ou inversement ?).

Par contre, un quart des russes sont disposés à dépenser plus de 120$, et même plus de 200$ pour 10% d’entre eux.

Globalement, 70% des consommateurs fixent le plafond des dépenses à 80$, soit entre 55 et 60€.

Pareil appareil

Les stars influencent-elles notre choix de jeans ?L’institut s’est également interrogé sur l’influence des autres dans notre choix de jeans, demandant si l’on prêtait attention aux marques de jeans portés par les gens dans la rue, et/ou par les célébrités dans les magazines.

Si en moyenne, un quart des personnes disent y porter attention, il existe en fait une grande disparité selon les pays. Lorsque 60% des sud-africains, et 40% des malaisiens y accordent de l’importance, seuls 11% des français lorgnent l’étiquette du jeans de leur voisin de métro, et 6% scrutent les marques portées par les stars sur papier glacé (respectivement 20% et 16% aux Etats-Unis).

Le jeans qui vous ira à la perfection

Trouver le jean parfait, qui conviendra particulièrement à vos courbes, semble toujours un challenge.

45% des personnes interrogées estiment qu’il est difficile de trouver ce fameux jeans (57% des américains), et plus encore chez les femmes (55%), certainement plus exigeantes ou auto-critiques, que chez les hommes (37%).

Le guide Jeans DenimIl semble que la profusion de choix de coupes, de styles, etc, proposés par les marques elle-mêmes toujours plus nombreuses, contribue paradoxalement à cette difficulté à trouver LE jeans.

C’est bien sûr conscient de ce challenge à relever que l’équipe de Jeans Denim a entrepris d’élaborer ‘Le Guide Jeans Denim’, pour se frayer une issue dans la jungle des marques et des styles…

A noter que deux tiers des américaines disent avoir gardé un jeans devenu trop petit dans l’espoir qu’il lui irait de nouveau un jour…

La particularité française qui tue

Les enquêteurs ont ensuite questionné les sondés sur l’adéquation du jeans avec certains lieux de vie : près de la moitié de la population dit que si elle avait le choix, elle porterait du denim chaque jour.

Si, en moyenne, 37% de ces personnes considèrent les jeans comme un vêtement approprié au lieu de travail, cette proportion s’élève à 87% chez les français (d’un autre côté, le jeans est historiquement un vêtement de travail…) !

A contrario, 74% des hexagonaux prétendent que le denim n’est pas une tenue pour les soirées !

Autrement dit, la tenue décente au boulot, le français s’en bat l’oeil, par contre, la sortie du samedi soir, attention c’est du sérieux !

sources : ‘Global survey reveals consumers jeans joy and denim blues’ / Synovate via BrandRepublic
Be Sociable, Share!