Dans l’univers de la mode, et particulièrement dans la galaxie du jeans, beaucoup d’étoiles sont nées ces trente cinq dernières années.
Tandis que la plupart se sont éteintes encore naines, ou ne nous éclairent guère, il est une supernova qui s’est imposée incontestablement : j’ai nommé Diesel.
La marque italienne créée par Renzo Rosso à la fin des années soixante-dix, est une trentenaire qui jouit véritablement de sa pleine maturité.

Avec Diesel, on est bien loin du vêtement à la toile rugueuse que les grands labels américains, Levi’s Strauss, Wrangler ou Lee, ont su progressivement faire passer de l’utilitaire au fashion.

Renzo Rosso a su donner au jeans une dimension supplémentaire, un vent de passion, une modernité, par la déclinaison de ses teintures et décolorations, ses effets d’usure et de patines, par l’image sulfureuse qu’il entretient.
Une dimension qui, regretteront certains, a un prix, élevé : celui de l’excellence et du jeans dit ‘premium’.

Des collections Diesel qui se succèdent…

Dans le monde de la mode, on le sait, tout va vite. Les collections ont des espérances de vie qui frisent l’éphémère. Tout est renouvellement.
Dans cette frénésie, c’est un défi de présenter chaque saison de nouvelles idées, de nouveaux concepts.

Diesel nous offre pourtant sans cesse des délavages inédits : la gamme Fall/Winter 2009-2010 se présente sous le signe des déchainements climatiques.

‘Storm, Rain & Destroyed’ : de bruit et de fureur pourrait on ajouter. Des toiles de denim délavées, grêlées, violentées par les affres des changements climatiques qui nous attendent.
Les créations Diesel sont dans l’air du temps…

Récemment, la marque a encore démontré sa modernité en commercialisant sa collection de vêtements phosphorescents ‘Flash for fun’.

Des t-shirts et jeans anonymes le jour (autant que peuvent l’être des Diesel…), lumineux la nuit sous les spots et les stroboscopes.
Personne n’avait encore osé, Diesel l’a fait !

… mais des jeans Diesel qui restent

Pourtant, dans ce foisonnement et cette multiplication de nouveautés, il y a sans conteste des modèles qui sont devenus des incontournables de la marque.
Renzo Rosso estime que chacun et chacune d’entre nous devrait posséder au moins dix modèles de jeans, compte tenu de la diversité des coupes et des teintes.

Nul doute que parmi eux, doivent figurer les modèles qui suivent. Au féminin, le ‘Lowky‘ d’abord : une coupe droite conventionnelle avec un confort de cuisses de type slim.
La classe dans le classique. Le ‘Ronhar‘ est un bootleg taille basse. Pour les fashionistas, le Diesel ‘Matic‘, avec sa coupe skinny slim et sa taille super basse : chaud devant !
Les hommes ont aussi leurs must have : les ‘Larkee‘ et ‘Safado‘ bien sûr, en coupe droite, et le Diesel ‘Zathan‘ en bootcut et taille basse.

Retrouvez tous les modèles de jeans Diesel, regroupée sur J&D, le Guide :
Diesel pour femme
Diesel pour homme

.
.

Be Sociable, Share!