Denim Day Info
DenimDayInfo.org

Le 29 avril prochain sera le seizième ‘Denim day’, journée de mobilisation particulièrement suivie aux Etats-Unis, mais qui pourrait, et devrait sans nul doute, être partagée sur l’ensemble de la planète.

Mais le ‘denim day’, qu’est ce que c’est ? Une énième émanation d’une volonté marketing en vue de glorifier un produit qui somme toute, n’a guère besoin d’un quelconque coup de pouce pour asseoir sa popularité ?

Nullement.

Le ‘denim day’ est un acte militant né en 1999, initié par l’association américaine ‘Peace over Violence’, destiné à dénoncer les violences sexuelles, et né d’un incroyable fait divers qui s’est déroulé dans les années 90 en Italie.

Cet été 1992, Rosa, âgée de 18 ans, prend sa première leçon de conduite, près de Naples, en Italie. Son moniteur de 45 ans, la dirigera vers un lieu isolé, l’extraira de la voiture, et la violera, la menaçant ensuite de mort si elle le dénonçait.

Rosa se confiera finalement à ses parents. Le moniteur est arrêté, traduit en justice et subira une peine de 2 années et 10 mois d’incarcération.

Mais ce qui créa la stupéfaction est qu’après de multiples recours, le moniteur fut finalement réhabilité, la Cour de Cassation italienne annulant sa condamnation en février 1999. Les juges validèrent la version du moniteur prétendant que la jeune fille était consentante, sous l’argument notamment que cette dernière portait des jeans hyper moulant. Il était impossible d’après la cour que ce type de jeans puissent être retirés sans la collaboration de celle qui les portait, et certainement pas si celle ci se débattait. Cette collaboration présumée devenait donc la preuve d’un consentement de relations sexuelles…

Logo Peace Over ViolenceLa presse et la plupart de la classe politique se sont bien sûr émus d’un tel verdict, qui transformait tout à coup le jeans en un alibi. Les femmes députés décidèrent alors en signe symbolique de protestation d’abandonner leurs ensembles conventionnels pour une paire de denim lors des débats de l’Assemblée italienne.

C’est en avril de la même année, et pour faire écho à cette initiative symbolique, que l’association ‘Peace over Violence’ créa cette journée du denim, appelant ce jour là toutes les citoyennes et tous les citoyens à porter des jeans en mémoire et en protestation contre cette aberration juridique et les idées fausses qu’elle véhicule sur les agressions sexuelles, et avec à l’esprit leur slogan : ‘il n’existe ni excuse, ni invitation au viol’.

 

Be Sociable, Share!