Marithé + François Girbaud : Historique

© COPYRIGHT 2007-2017 Jeans & Denim - TOUS DROITS RÉSERVÉS - Author : Jerome Vallet

Aux antipodes des ténors de l'industrie du denim, il est une marque qui a pourtant dores et déjà inscrit son nom dans la jeune histoire du jeans : Marithé + François GIRBAUD.


Le Jean de Marithé + François GirbaudIl s'agit indéniablement de la marque la plus expérimentale du monde du denim. Ici, l'avant-gardisme n'est pas une simple formule marketing : c'est l'essence même de la démarche.

La collaboration entre Marithé Bachellerie et François Girbaud a débuté en 1965, et se poursuit aujourd'hui avec le même élan : quarante cinq années d'invention de techniques de délavage et de traitements toujours plus audacieux, et de création de coupes toujours inspirées et uniques.

Un foisonnement créatif

Après de multiples tests sur les techniques de délavage, ils seront les premiers à partir de 1970 à industrialiser le délavage par emploi de pierres ponces : autrement dit le stone wash .

Ils démocratiseront l'utilisation de fibres élastomères dans les denims stretch, ou contribueront encore à l'émergence du jean baggy en lançant leur modèle en 1977.

X-pocket Marithe et Francois Girbaud pour ClosedBousculant toujours plus les codes étriqués de l'institution jeans, ils proposeront en 1980, pour une collection de la marque Closed, la X-pocket, poche avant de jeans à ouverture oblique (33° d'angle), en remplacement des séculaires poches cavalières à ouverture incurvée.

Marithé + François Girbaud expérimenteront également le remplacement des coutures traditionnelles par un assemblage des pièces d'un jean par procédé thermique ou par ultrason.

Jamais à cours d'inspiration, Marithé et François aiment également les contrepieds : ceux là mêmes qui auront été décisifs dans la généralisation du procédé de stone wash pour délaver prématurément le denim inventeront d'abord le procédé 'Blue Eternal' (1999), pouvant rendre un jean indélavable et lui garantissant donc de conserver sa couleur indigo. Ensuite, ils innovent par le Wattwash (2003), technique d'utilisation du laser pour simuler des effets d'usure et de délavage, renvoyant le stone wash à l'âge de la pierre...

Campagne FW10 - Marithe Francois Girbaud - WattwashIl est probable que la technologie Wattwash remplacera à moyen terme chez la plupart des créateurs les délavages habituels nocifs ou dilapidateurs d'eau. Ce procédé a bien d'autres applications, comme la gravure de motifs dans la toile (cf lien ci-dessous de l'article dédié au Wattwash sur le blog J&d).

Une grande enseigne qui inspire forcément le respect; le mariage de la mode, de la technologie et de l'esthétisme : bref, de l'art moderne au service des amateurs de jeans.

A lire aussi : WattWash - Marithé + François Girbaud


Planche de jeans Marithe et François Girbaud


Rechercher par 1 Mot clé

Rechercher des Jeans

Marques
Coupes
Conforts
Tailles
Styles
Matieres
Poches
Braguettes

L'HISTOIRE DE...

Essayez le guide du jean selon la morphologie Tailles jeans et longueursCoupes et hauteur de taille de jean